KINGO NEWS
Magazine International d’informations, d’analyses, d’investigations et de publicité.

ARRESTATIONS AU MALI : OUVERTURE D’UNE ENQUÊTE SUR DES FAITS D’ATTEINTE À LA SÛRETÉ DE L’ÉTAT.

0 58

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Six personnes arrêtées, dont le secrétaire général de la présidence de la République. En effet, les autorités judiciaires maliennes ont annoncé que les arrestations opérées ces derniers jours au Mali sont liées à une tentative de déstabilisation des institutions de la transition. « Suite à une dénonciation des services de sécurité faisant état d’une atteinte à la sureté de l’État, une enquête préliminaire a été ouverte au niveau du service d’investigations judiciaires de la gendarmerie nationale », a annoncé le procureur général de la République du Mali Mamadou Kassogue dans un communiqué consulté par KingoNews.

« Les personnes mises en cause ont été mises à la disposition de cette unité pour les besoins d’enquête », a ajouté la même source, citant nommément lesdites personnes. Il s’agit de Mahamadou Koné, trésorier payeur général, Vital Robert, directeur général du pari mutuel urbain, Souleymane Kansaye, receveur général de district, Sékou Traoré, secrétaire général de la présidence de la République, Mohamed Youssouf Bathily alias Rasbath, chroniqueur-radio et Aguibou Macky, directeur général adjoint de l’Agence de gestion des fonds d’accès universel (AGEFAU).

La semaine dernière, des médias maliens ont rapporté des arrestations opérées par les services secrets pour des faits présumés d’atteinte à la sûreté de l’État. Cité par ces médias comme faisant partie des personnes soupçonnées, l’ancien premier ministre Boubou Cissé a publié un communiqué dans lequel il a déclaré n’être « ni directement ni indirectement » impliquée dans une quelconque action visant à attenter à la sûreté de l’État.

Le 18 août dernier, le Mali a connu un coup d’État militaire qui a mis fin au régime d’Ibrahim Boubacar Keita. Une transition politique a été initiée en vue de doter le pays de nouvelles institutions démocratiques au bout de dix-huit mois.

Amir Sanogo

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :