ASSOCIATION AFRICAINE DE L’EAU:LA 84ÈME SESSION DU CONSEIL SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE SE TIENT DU 27 AU 29 JUILLET 2020 SOUS LE PARRAINAGE DU TOGO.

Img 8983
Photo de famille de la 83ème Session du Conseil Scientifique et Technique
à Rabat au Maroc

L’Association Africaine de l’Eau (AAE) tient la 84ème session de son Conseil Scientifique et Technique, du 27 au 29 juillet 2020, en visioconférence, sous le thème : « Mécanismes de maintien de la qualité des services d’eau et d’assainissement en Afrique et résilience en période de crise sanitaire».

En effet, compte tenu de la pandémie de la Covid-19, mais aussi de ses engagements vis-à-vis de la communauté africaine de l’eau et de l’assainissement, l’AAE innove en organisant, pour la première fois de son histoire, cette rencontre du CST, en mode virtuel, sous le parrainage de la Togolaise des Eaux (TDE).

Ainsi, ses membres et ses partenaires, des représentants des gouvernements et des municipalités africaines, des entreprises, ainsi que de tous les acteurs et parties prenantes du secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’environnement participe à cette messe scientifique qui permettra à l’association de réajuster et de réadapter ses objectifs à court, moyen et long terme de la qualité dans la fourniture des services d’eau et d’assainissement ainsi que la résilience dans un contexte particulier comme celui de la pandémie actuelle pour les populations africaines.

Dans une conférence de presse tenue ce jour en ligne par l’institution et à laquelle a pris part des journalistes des pays membres, les dirigeants de l’AAE ont tenu réaffirmer les engagements des sociétés nationales d’eau.

Sylain Usher Scaled 1
Directeur Exécutif de l’Association Africaine de l’Eau M. Sylvain Usher

Introduite par le Directeur Exécutif de l’AAE M. Sylvain Usher, ladite conférence de presse a été co-animée par le Dr. Papa Samaba Diop, Président du Comité scientifique et technique ainsi que M. Gbati Yawanke Wake, Directeur général de la Togolaise des Eaux.

Historique de l’Association africaine de l’eau

Après un bref historique sur la création dans les années 70 de l’Association africaine de l’eau, anciennement Union africaine des distributeurs d’eau (UADE), le Directeur exécutif M. Sylvain avancera que cette organisation internationale a été créée dès le départ seulement par les sociétés de distributions d’eau pour partager les connaissances mais aussi les expériences.

Ensuite, les rôles ayant changé et les exigences de gouvernance plus strictes mais surtout après la vague des dénationalisations, les sociétés de distribution sont non seulement devenues des gestionnaires de l’eau mais également, des garants de l’assainissement et du patrimoine des ressources en eau de leurs pays respectifs, confiera le Directeur exécutif.

Ces nouvelles responsabilités appellent de nouvelles compétences et la mise en commun des stratégies nationales pour convergence de politiques au niveau continental avec des objectifs clairement définis dont l’association s’est donnée pour responsabilités d’atteindre.

Le Conseil Scientifique et Technique

Selon M. Usher, afin de réaliser ces objectifs le Conseil Scientifique et Technique entre autres organes de l’Association (le congrès, l’assemblée générale, le comité de direction, le conseil scientifique et technique etle secéetariat administratif) est composé de 3 comtés spécialisés auxquelles peut prendre part tout membre de l’AAE à jour de ces cotisations. Ainsi les trois (3) comités spécialisés qui sont le Comité Spécialisé N°1 (CS1) gestion et management, chargé des aspects institutionnels et juridiques, des finances, de la qualité et des ressources humaines. Ce comité s’occupe aussi des questions d’ordre stratégique de l’Association.

Ensuite le Comité Spécialisé N°2 (CS2) gestion technique de l’eau chargé des aspects techniques de l’eau potable, de la production, du transport, de la distribution et des services de la qualité de l’eau, des innovations technologiques ainsi que les aspects normatifs et réglementaires.

Enfin le Comité Spécialisé N°3 (CS3) gestion de l’assainissement et Environnement : Gestion des boues de vidange, innovations technologiques dans l’assainissement, changement climatique, protection des ressources, pollution et d’autre sujets liés à la veille normative et réglementaire en matière d’assainissement et de l’environnement etc.

Il est important de préciser, selon le Directeur Exécutif que chaque comité spécialisé est dirigé par un bureau composé de : Un Président, un Vice-président et 2 rapporteurs (un anglophone et un Francophone) les membres du bureau sont élus pour un mandat de 2 ans renouvelable.

Répondant aux questions des journalistes le Dr. Papa Samaba Diop, Président du Comité scientifique et technique ainsi que M. Gbati Yawanke Wake, Directeur général de la Togolaise des Eaux expliqueront aux participants les nouvelles approches de l’AAE et des sociétés nationales d’eau face aux défis nouveaux et évolutifs du 21ème et qui les obligent à ne plus demeurer des acteurs passifs des desirata des politiques en matière de fourniture d’eau mais plutôt des forces motrices de la gestion intégrée des ressources en eau en Afrique.

Pour KINGOTV

Christophe G. DJOSSOU

eau, assainissement, AAE

Partager
%d blogueurs aiment cette page :