CAN 2019 : J’ai tremblé pendant tout le match, mais j’étais persuadé que vous allez gagner’’, Patrice Talon aux Ecureuils

[:fr]

Les premiers tours des huitièmes de finale ont été discutés entre le Bénin et le Maroc. Ecureuils et Lions de l’Atlas ont croisés les crampons, vendredi en terre égyptienne. Un match décisif à élimination directe ayant opposé les Ecureuils de Bénin à une équipe marocaine supposée très favorite à cette compétition. Dans les 45 premières minutes, les béninois ne se sont pas laissés faire par la brutalité d’une équipe trop sûre de les battre en temps record. Ce fut donc 45 minutes d’attaque, de bonne défense et tir parfois non cadrés. Les supporteurs béninois ont fait retentir dans les tribunes l’aube nouvelle avec un rythme  fanfaronné mélangé de chants de gloire du pays de Patrice Talon. Au retour des vestiaires, les poulains de Michel Dussuyer  ont ouvert le score et relance le jeu. Par une erreur monumentale de la défense au geste de Jordan Adéoti, le Maroc égalise. L’arbitrage très défavorable aux Ecureuils, un pénalty a été sifflé dans la 93ème minute, dans les temps additionnels. Coup de feu ou coup de grâce, il sera mal joué. Dans la prolongation, 30 minutes durant, les Ecureuils ont tenu la tête aux Lions de l’Atlas. Ce faisant, leur défenseur central sera sorti du jeu par un carton rouge. Dernier coup de sifflet, un but partout. Le Bénin sera le premier tireur et marque. A tour de rôle, le Maroc rate son deuxième but. Les chances de qualification des Ecureuils s’intensifient jusqu’à ce que le Maroc rate successivement 3 tirs. Le Bénin en marque tous ses 4, élimine les Lions et se qualifie. Au Caire comme à Cotonou, l’émotion a été forte. Les rues de Cotonou, d’Abomey-Calavi, de Porto-Novo et de Parakou ont été rapidement inondées de foule criant  à la victoire. Le Chef de l’Etat Patrice Talon a appelé par téléphone les ambassadeurs béninois pour leur transmettre les félicitations du peuple béninois. ‘’Je suis fier de vous… J’ai bien envie de prendre un avion, faire le miracle et arriver chez vous pour vous célébrer. Le Bénin est en joie dans les rues partout… Je me fais porte- parole des béninois pour dire du peuple entier pour dire félicitations, pour dire combien vous nous donnez la fierté, la joie.… Je n’ai pas de mot… J’ai tremblé pendant tout le match, mais j’étais persuadé que  vous allez gagner’’ a déclaré Patrice Talon aux joueurs, via le téléphone du Ministre Oswald Homéky.

[:]

Partager
%d blogueurs aiment cette page :