CEDEAO : VERS L’ÉLECTION DES MEMBRES DU PARLEMENT AU SUFFRAGE UNIVERSEL DIRECT.

Le Président de la République Mahamadou Issoufou a reçu, ce lundi 10 août 2020 au Palais de la Présidence, le président du Parlement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), l’honorable Sidie Mohamed Tunis.

En visite de travail au Niger, accompagné par le Président de l’Assemblée Nationale du Niger, M. Ousseini Tinni, il a d’abord tenu à présenter les condoléances du Parlement de la CEDEAO au Chef de l’Etat et au peuple nigérien suite à l’attaque terroriste menée le dimanche 09 Août 2020 dans la zone de Kouré, à quelque 80km à l’est de Niamey, et qui a fait huit personnes tuées dont six humanitaires français et deux nigériens.« En tant que Parlement, nous condamnons l’attaque perpétrée hier (dimanche, ndlr) parce que nous pensons que dans notre espace CEDEAO, le terrorisme n’a pas sa place et que nous devons nous unir pour combattre ce fléau », a déclaré M. Sidie à l’issue de la rencontre avec le Président Issoufou.

Sur l’objectif de sa mission au Niger, le Président du Parlement de la CEDEAO, après avoir rappelé qu’à l’occasion de l’inauguration de la 5ème Législature de l’Institution parlementaire communautaire qui s’est tenue en mars dernier à Niamey, le Président Issoufou Mahamadou a évoqué la nécessité d’élire les membres de ce parlement au suffrage universel direct, a indiqué son équipe vient d’élaborer un programme devant permettre de mettre en œuvre cet appel du Président nigérien.

« Aujourd’hui, nous sommes venus présenter au Président Issoufou un mémorandum, une feuille de route qui retrace les étapes à suivre jusqu’à l’aboutissement de l’institution du suffrage direct universel pour les députés de la CEDEAO », a-t-il fait savoir, ajoutant que « nous espérons, dans les quatre prochaines années, que les députés soient élus par les citoyens de la communauté ».«

Ça sera certes un processus de longue haleine, mais avec l’appui du Président Issoufou, nous allons commencer et nous aboutirons », a-t-il souligné.M. Sidie Mohamed Tunis a également affirmé qu’ils ont aussi discuté, avec le Président Issoufou, de la situation sociopolitique au Mali, annonçant que, dans les jours à venir, le Parlement de la CEDEAO va envoyer une délégation dans ce pays afin d’étudier les voies et moyens pour y ramener la paix et la sécurité.

Enfin d’autres sujets comme l’ECO, la future monnaie unique de la CEDEAO, ont également été abordés par les deux personnalités.

Christophe G. DJOSSOU

Partager
%d blogueurs aiment cette page :