KINGO NEWS
Magazine International d’informations, d’analyses, d’investigations et de publicité.

DIRECTION GÉNÉRALE DE L’OMC: NGOZI OKONJO-IWEALA REÇOIT LE SOUTIEN DE L’UNION EUROPÉENNE.

0 12

Recevez des alertes en temps réel directement sur votre appareil, inscrivez-vous maintenant.

Lentement mais surement, la nigériane Dr. Ngozi Okonjo-Iweala candidate à la direction générale de l’Organisation mondiale du commerce en sera probablement la prochaine dirigeante femme et le premier africain à occuper ce poste.

En effet, après l’Union Africaine, l’ancien président allemand Horst Köhler, l’ancien président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker et les anciens chefs d’Etat italien et espagnol, Romano Prodi et Felipe Gonzalez, l’Union Européenne vient de donner son soutien à Ngozi Okonjo-Iweala.

Selon les informations parvenues à notre rédaction, le groupe de pilotage du Parlement européen de l’OMC chargé par les États membres de l’UE pour sélectionner les deux finalistes pour le poste de DG de l’OMC a recommandé à l’Union européenne de soutenir Ngozi Okonjo-Iweala.

Cette recommandation est reprise dans un communiqué publié par le groupe de pilotage après son audition conjointe avec les deux finalistes pour le poste le plus élevé le lundi 19 octobre 2020.

Dans le document du 21.10.2020 et référencé D 103043, l’organisme reconnaît que si les deux candidatEs interviewées sont «extrêmement expérimentées, bien qualifiées et bien informées», le groupe a décidé de recruter Ngozi Okonjo-Iweala.

Un extrait du communiqué dit: «Nous avons apprécié, en particulier, la vision que le Dr Ngozi Okonjo-Iweala a présentée en abordant les défis importants auxquels l’organisation est confrontée. Son évaluation des problèmes existants de l’Organisation révèle une profonde compréhension des failles qui séparent les Membres de l’OMC. »

Pour aller plus loin, l’instance déclare: «Les priorités qu’elle s’est fixées pour ses premiers pas après avoir été nommée à ce poste révèlent un programme clair, abordant de front des sujets clés tels que le traitement spécial et différencié, les subventions industrielles et la réforme du règlement des différends, tout en reconnaissant la nécessité d’une dynamique positive grâce à la conclusion d’accords sur des questions telles que la pêche, le commerce électronique et la santé. »

En conclusion, le groupe déclare: «Nous avons également apprécié l’énergie avec laquelle elle est susceptible d’aborder son nouveau rôle. Il nous semble que son approche politique est ce qu’il faut maintenant pour aborder les questions clés de l’organisation, qui ne sont pas managériales mais nécessitent un accord politique de haut niveau entre les principaux décideurs mondiaux. Le Dr Okonjo-Iweala semble bien armé pour être l’intermédiaire équitable qui pourrait rassembler les principaux acteurs et les aider à trouver les compromis qui seront nécessaires pour résoudre l’ensemble complexe de défis de l’OMC et les désaccords profonds entre ses membres. »

Sur ce, le groupe de pilotage du PCWTO recommande le Dr Okonjo-Iweala aux fin de recevoir le soutien de l’Union européenne [UE] après avoir été convaincu par sa vision de l’avenir du multilatéralisme et conseille également aux membres de l’OMC de soutenir sa candidature.

Lisez le document complet ci-dessous:

Christophe G. DJOSSOU

Recevez des alertes en temps réel directement sur votre appareil, inscrivez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :