KINGO NEWS
Magazine International d’informations, d’analyses, d’investigations et de publicité.

GUINÉE : ONZE MORTS DANS DES VIOLENCES INTERCOMMUNAUTAIRES DANS LE SUD.

0 86

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Au moins onze personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans des affrontements intercommunautaires energistrés durant les derniers jours dans le sud de la Guinée, ont rapporté des médias locaux et étrangers.

« Entre samedi et dimanche, 11 corps ont été recensés à la morgue de l’hôpital » de la ville de Macenta (sud), précise le quotidien belge « La libre » citant un responsable local.

Macenta, en Guinée forestière, est le théâtre depuis samedi de violences entre les communautés Tomas, généralement animistes, et Tomas Mania, généralement musulmans, précise le même média.

Ces violences se sont poursuivies dimanche malgré l’arrivée de renforts venus des villes voisines de Gueckédou et Nzérékoré, selon la même source. Les violences ont fait plus de 40 blessées, selon un autre responsable administratif cité par le même média.

Les violences sont nées d’un projet d’inauguration d’une nouvelle résidence du patriarche des Tomas et son intronisation prochaine à Macenta, auxquels s’opposent les Tomas Mania, selon des sources locales.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :