KINGO NEWS
Magazine International d’informations, d’analyses, d’investigations et de publicité.

LA CEDEAO RECOMMANDE LE DÉPLOIEMENT DU PROJET D’EXTENSION DU GAZODUC DE L’AFRIQUE DE L’OUEST.

0 249

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont recommandé, jeudi, le déploiement du projet d’extension du gazoduc de l’Afrique de l’Ouest.

Cette recommandation a été faite au terme d’une rencontre tenue les 9 et 10 décembre à Ouagadougou, au Burkina Faso, précise l’Institution sous-régionale dans un communiqué final.

Poursuivre les discussions avec les promoteurs du projet du Gazoduc Nigeria-Maroc (NMGP) en vue de la conclusion d’un Mémorandum d’entente devant permettre d’aboutir à l’étude détaillée d’un projet unique de gazoduc en Afrique de l’Ouest, est l’une des recommandations issues de la rencontre des acteurs du secteur énergétique de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui s’est achevée le jeudi 10 décembre 2020 à Ouagadougou, au Burkina Faso.

A la fin de leurs travaux, les participants ont demandé à ce que les études à conduire pour le projet de Gazoduc incluent l’analyse de faisabilité pour la fusion des deux projets en un projet unique et que les résultats soient présentés aux Etats membres en vue d’une décision finale, souligne le communiqué.

Les experts ont en outre souligné que la réalisation d’un gazoduc unique reliant l’ensemble des états membres de la CEDEAO est une réelle opportunité pour la région.

Ils ont recommandé, à ce propos, la prise en compte de la satisfaction des besoins en gaz de tous les Etats membres dans le processus de fusion des deux projets.

A cet effet, les études à mener avec les promoteurs du NMGP devront inclure la phase 1 du projet d’extension du réseau de gazoduc de l’Afrique de l’Ouest (WAGPEP) dont la préparation avait été entamée par la CEDEAO.

Les Chefs d’Etats et de Gouvernements de la CEDEAO ont adopté en 2018, le rapport issu de cette étude dont l’une des conclusions les plus importantes est le développement du projet d’extension du réseau de gazoduc de l’Afrique de l’Ouest (WAGPEP) en 5 phases. La première phase de ce projet concerne l’extension du gazoduc à la Côte d’Ivoire et au Burkina Faso.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :