KINGO NEWS
Magazine International d’informations, d’analyses, d’investigations et de publicité.

MALI : PLUS DE 1000 PERSONNES DÉPLACÉES DANS LA RÉGION DE SÉGOU

0 86

Recevez les notifications en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Par peur de représailles des groupes armés terroristes ou des chasseurs dozos, ont rapportés des sources locales. Plus de 1000 personnes des villages de Bouyaguiweré, Bewani, Pondasaba, Manidjé, Nazabougou, Zanacoro, Mokon dans la région de Ségou (centre) ont été contraintes de quitter leurs localités respectives sous les menaces de jihadistes et de représailles des chasseurs dozos, ont rapporté des sources concordantes.

« Ces migrations des populations civiles ont été constatées entre dimanche et lundi », ont déclaré des sources diplomatiques locales, interrogées lundi par KINGONEWS.

« Nous avons vu des habitants à bord de charrettes et d’autres véhicules, quittant les villages et les hameaux pour rejoindre les grandes villes », ont indiqué les mêmes sources précisant que les civils ont rejoint des villes sécurisées comme Niono, Niaroba, Dougabougou, Markalla, Cinzani et Kolongo.

Cinq militaires maliens ont trouvé la mort, dimanche, dans une embuscade dans le village de Manidjè dans la commune de Kolongo, a indiqué l’armée dans un communiqué.

« Ces militaires tués dans l’embuscade, dimanche, partaient secourir les populations du village de Manidjè menacées par les jihadistes », ont déclaré les mêmes sources locales faisant référence aux groupes armés terroristes.

Recevez les notifications en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus