KINGO NEWS
Magazine International d’informations, d’analyses, d’investigations et de publicité.

TOURNÉE PRÉSIDENTIELLE : PÈRÈRÈ AU PRÉSIDENT TALON :  » IL EST TEMPS D’AVISER ET D’AVISER UTILE ».

0 37

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Apres 3 semaines de pause due aux obligations républicaines et constitutionnelles, la tournée d’évaluation nationale directe et d’échanges directs du Président de la République avec ses concitoyens a repris en début d’après-midi de ce jeudi 07 janvier 2021. En vedette, la cité des Saka Yerima, Pèrèrè.
Le périple a repris avec la même ferveur et le vibrant enthousiasme qu’il a connu lors des 60 précédentes étapes. 

Pour planter le décor, le maire de la localité a souligné le caractère inédit de ce déplacement au regard de l’objet de la tournée pour expliquer la liesse populaire qui a entouré l’entrée dans la ville du Chef de l’Etat. Une joie débordante qui ne l’a pas empêché de sacrifier à la tradition en ce début d’année en formant des voeux de bonne et heureuse année au Président Talon et à son entourage. Vinrent alors les motifs de satisfaction. Le maire se fait le porte-parole des populations qui se réjouissent des succès engrangés sous le  leadership du Chef de l’Etat.

Ses succès pour lui se résument notamment en l’amélioration de la sécurisation des personnes et des biens avec une police républicaine et de proximité; ce qui a engendré le  renforcement de coproduction de la sécurité; un niveau remarquable de généralisation des cantines scolaires, et l’accès équitable des populations aux soins de santé de qualité. Très convaincu des capacités du Président Patrice Talon, il plaide pour un regard plus attentionné de l’exécutif vers sa commune qui souhaite être aussi impactée par certains grands travaux du PAG.

Pour appuyer ses doléances, le maire justifie que sa commune est la seule du Borgou qui ne dispose pas de pavage et d’assainissement. Il sollicite du Président de la République, le bitumage de la route Parakou-N’dali-Pèrèrè-Nikki, l’érection du pont de koumpari, l’assainissement de Pèrèrè centre et la construction d’un stade omnisports. La reconnaissance du héros Saka Yerima dont les étriers ont été emportés par le colonisateur, la réhabilitation de sa forteresse sont aussi des doléances primordiales soumises au Chantre du Nouveau Départ qui a fait du retour des biens culturels son cheval de bataille et du tourisme, un axe fondamental du PAG.

L »autorité communale demande le concours du gouvernement afin qu’une industrie de transformation du Soja soit installée à Pèrèrè, une localité qui excelle dans la production et évoque le dédommagement des sinistrés du bitumage de la route Biro-Pèrèrè. Et pour clore son mot de bienvenue, le maire implore le Président Talon : « Comme en 2015, Pèrèrè a déjà fait son choix. Les aveugles voient. Le processus est certes irréversible mais il est grand temps d’aviser. « Avisez utile. Vous devez reprendre le bâton du fidèle serviteur pour conduire le Bénin plus loin au soir de la présidentielle du 11 avril. »

Loin de cette invite, c’est plutôt les bienfaits de cet exercice de reddition de comptes que le Chef de l’Etat a exaltés. « C’est une belle aventure que d’aller à la rencontre de ses concitoyens et j’ai pu mesurer leur attachement à cette rencontre », déclare le Président Talon. Il confesse alors qu’il entame cette deuxième phase avec le même enthousiasme. Le Président de la République fait observer que même si la reddition de compte est déjà consacrée par la constitution avec le message sur l’état de la nation devant les représentants du peuple, il est encore nécessaire de le faire en face à face avec les concitoyens.

Un devoir sacré qu’il aurait aimé voir inscrit dans la Constitution. « Ce ne serait qu’une reconnaissance méritée à celui qui a tout laissé pour porter son choix sur un homme à qui il confie le destin du pays », a soutenu le Chef de l’Etat.

Le Président Patrice Talon a, par ailleurs, exprimé son émotion et son plaisir de se retrouver dans cette commune 5 ans après pour évaluer avec les populations le chemin parcouru dans le cadre de la mission à lui confiée.

Revenant au bilan du quinquennat finissant, il assure que le Bénin a démontré qu’en 5 ans, espérer avoir ces choses qui nous manquent tant et que nous ressassons mandat après mandat, ne relève plus de prières ou de foi. Il avoue que Pèrèrè n’est pas la commune dans laquelle il est à l’aise pour faire ce bilan mais rassure tout de suite que l’équipe gouvernementale a travaillé de sorte que celui qui ne l’a pas encore aujourd’hui peut espérer qu’il l’aura demain. « Je vous demande d’avoir le courage et la grandeur de ne pas ruminer vos frustrations » exhorte le numéro un béninois. Le Président Patrice Talon invite Pèrèrè à constater que la dynamique en cours dans tout le pays rend désormais la satisfaction des manques de Pèrèrè possible. 

Le Chef de l’Etat impute le mérite de ces progrès au peuple béninois et clame que le Bénin est un pays nouveau et capable de faire face à son destin. « Ceux qui ne sont pas dans le premier lot des réalisations seront concernés par les lots suivants », souligne-t-il avant d’inviter ses interlocuteurs ainsi que tous les Béninois à  défendre ce nouvel état d’esprit car il n’y a pas d’acquis éternels, a conclu le Président Talon sous les hourra de l’auditoire.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :