KINGO NEWS
Magazine International d’informations, d’analyses, d’investigations et de publicité.

Tournée présidentielle : Toucountouna plaide pour sa visibilité grâce au leadership du Président Talon.

0 70

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dimanche 10 janvier 2021. Jour férié au Bénin  et destiné à la célébration des religions endogènes. C’est ce jour symbolique qu’a choisi le Président Patrice Talon pour tenir sa séance d’évaluation et d’échanges directs avec ses concitoyens de Toucountouna, dans le département de l’Atacora.

La Cité des Tono du nom de son premier habitant y a perçu un signe de la place de choix qu’occupe Toucountouna dans le cœur du Président de la République. Ainsi, le maire de la commune, Blaise Békakoua Tchin Toya indique que c’est l’expression de la grande considération que le Président a pour la population de Toucountouna. Un symbolisme que confirme le Chef de l’Etat à l’entame de ses propos lorsqu’il signifie que c’est un signe particulier de passer ce jour spécial, marque de notre identité, à Toucountouna.

Malgré l’ambiance festive et la ferveur de l’accueil, l’objectif principal de la visite n’est pas perdu de vue. Le bilan de 5 années de rupture pour un nouveau départ. Et comme il est devenu de tradition, c’est le maire qui a retracé les grandes actions et réalisations qui ont marqué ce mandat. Il synthétise ce bilan en un nouvel élan de développement du Bénin dans un esprit de dialogue et surtout dans la sérénité.

C’est pourquoi, dit-il, les populations tiennent à manifester à lartisan de ce renouveau, leur appui à l’irréversible dynamique en cours. 
Quand bien même Toucountouna a bénéficié spécifiquement des cantines scolaires, de la dotation d’un véhicule de patrouilles, d’adduction d’eau à Kouarfa et du programme des classes sportives, cette commune souffre de sa conurbation avec Natitingou au point d’être considérée comme un arrondissement de cette dernière.

Conséquence, toute réalisation à Natitingou est imputée à sa commune, se plaint le maire Tchin Toya. Ainsi, pour une  meilleure satisfaction, le maire se fait porte-voix de ses administrés et  demande entre autres l’aménagement et l’assainissement de l’arrondissement central, la construction des bureaux de commissariat, l’érection du pont de Tampatou sur la pendjari, le relèvement et le renforcement du plateau technique des centres de santé, un centre de loisirs pour les  jeunes, une salle de conférence et la construction puis l’équipement de certains bureaux d’arrondissement.

Après avoir suivi avec intérêt les doléances du maire, le Président Patrice Talon, pas du tout troublé, avoue qu’il  n’est pas chose facile de venir faire cet exercice dans une commune comme celle-ci. Toutefois, il fait observer que c’est un honneur pour lui de venir aussi dans les communes où l’action commune n’a pas encore eu une visibilité palpable. Le Chef de l’Etat explique que c’est le signe pour lui du sens exaltant du devoir et de la charge à lui confiée. Il affirme alors être venu faire ce bilan pour déduire que ce qui a déjà commencé de manière magnifique et extraordinaire ailleurs va toucher ceux qui restent. « Ce qui se passe de manière visible ailleurs ne tardera pas à se manifester ici aussi « , déclare fermement le Président Talon.

Pour convaincre davantage, il démontre que lorsqu’on analyse les doléances faites en 2015-2016, on se rend compte que 5 ans après, des avancées notables s’observent dans tous ces domaines avec un rythme et une ampleur jamais notés en un quinquennat. « Quand on revendique en estimant que maintenant que le pays en est capable, on attend son tour, ce sentiment est un aspect important du bilan » fait remarquer le Chef de l’Etat. Et il poursuit : » si partout ailleurs, la route, l’assainissement avancent, n’est-ce pas évident que ces exigences modestes et légitimes exprimées ici sont déjà planifiées ? Et pour montrer qu’il n’est pas venu les mains vides, le chef de l’exécutif béninois annonce : « Toucountouna peut avoir désormais la certitude que l’assainissement et l’asphaltage vont commencer ici au titre de la phase 2. » 

Afin de montrer l’étendue du travail abattu, le Président de la République porte à la connaissance de l’auditoire que le gouvernement a aussi travaillé de sorte que l’eau potable ne soit plus une doléance répétitive un peu partout au Bénin. Il assure que les investissements sont faits, au titre de ce quinquennat, pour que d’ici fin 2022, l’accès à l’eau potable soit une réalité pour tous. 

« Cette façon de régler le problème de l’eau a été notre méthode de travail dans tous les domaines : programmer et planifier la satisfaction des besoins de nos concitoyens dans les domaines des stades, marchés, routes,  électricité » est la ligne principale de l’exposé du Chef de l’Etat pour attester que le Bénin est entré dans une autre dimension. Et cela doit impacter Toucountouna aussi en tant qu’entité autonome

Et le chef de l’Etat apporte du baume au coeur de ses interlocuteurs : « Il suffit de réaliser des choses à Natitingou pour penser que Toucountouna en est déjà doté. Nous allons changer cette façon de voir et de faire les choses ». Applaudissements nourris dans la salle. Il annonce qu’une centaine d’ambulances sera déployée prochainement et s’engage à plaider pour que Toucountouna soit servie. 
Le Président Patrice Talon saisit cette occasion pour souligner et montrer à ses concitoyens l’échelle à laquelle se situe désormais leur pays. Il avoue alors que le Bénin a désormais les moyens de faire face à ses défis, année après année. « On a commencé à mieux faire que des pays qui ont du pétrole. Cela, grâce à nos efforts, nos économies.

C’est une façon de préparer notre développement, notre enrichissement. On gère mieux notre argent. Il y a la bonne gouvernance retrouvée. C’est le bilan de ce mandat », lance le Président pour galvaniser davantage le public. Il appelle alors à préserver cette renaissance retrouvée.

En faisant observer que la démocratie n’a pas suffi à régler de façon durable nos défis matériels, il assure que seule la bonne gouvernance permet de le faire. Il suggère que le bien-être individuel, c’est aussi bien la démocratie, la liberté que le bien-être matériel. Et il avoue que le Bénin a découvert la solution. Elle réside, selon les propos du Chef de l’Etat, dans la triptyque : liberté, démocratie, bonne gouvernance. Aussi, invite-t-il, depuis Toucountouna, ses compatriotes à savoir défendre avec vigueur et sans violence la bonne gouvernance.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :