ACCULÉ PAR ALASSANE OUATTARA, GUILLAUME SORO REDEPLOIE LE GPS.

Anne-Marie Bonifon, coordonnatrice de la délégation GPS (Générations et peuples solidaires) Côte d’Ivoire, a été interpelée le jeudi 13 août 2020, au cours d’une marche de protestation contre la candidature d’Alassane Ouattara à la présidentielle d’octobre. Elle était en compagnie de trois autres figures de ce mouvement citoyen créé par Guillaume Kigbafori Soro. Depuis son exil en France, le député de Ferké a pris une importante décision.

L’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 a suscité une vague de protestation dans le camp des opposants ivoiriens. En effet, pour les adversaires du président ivoirien, il n’est point question pour le patron du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) de revenir dans la scène politique après avoir déclaré qu’il ne briguerait pas un 3e mandat. Pour rappel, le chef de l’État a décidé de remettre la tunique de candidat des houphouëtistes à la suite de la mort d’Amadou Gon Coulibaly, mercredi 8 juillet 2020, en plein Conseil des ministres.
Guillaume Soro et le GPS font partie des acteurs politiques qui sont farouchement opposés à la candidature d’Alassane Ouattara. La délégation Côte d’Ivoire du mouvement mis sur pied par l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, notamment Anne-Marie Bonifon et trois de ses camarades, Mme Koné Amie, Mme Todé et Mme Guei, a pris part à la marche initiée par les les leaders de l’opposition, le jeudi 13 août 2020. Mais les membres de GPS ont été appréhendés par les forces de l’ordre.

En exil en France, Guillaume Kigbafori Soro n’a pas mis de temps pour réorganiser son commando. L’ancien chef rebelle a très rapidement nommé une coordinatrice par intérim. Dans un communiqué publié le samedi 15 août 2020, on a appris que Naminata Koné, épouse Zié, est désormais la coordinatrice de la délégation GPS de Côte d’Ivoire.

« Au vu de la situation qui prévaut et pour assurer la continuation du travail et de la délégation GPS, le président du mouvement, monsieur Guillaume Kigbafori Soro, a décidé de la mise en place d’un intérim. Il a donc procédé à la signature, le samedi 15 août 2020, d’une décision portant nomination de Mme Namizata Koné, épouse Zié, en qualité de coordinatrice par intérim pour la période d’indisponibilité de Mme Anne-Marie Bonifon », pouvait-on lire dans la note.

Issiakou Kelani

 

Partager
%d blogueurs aiment cette page :