ASECNA : PLUSIEURS AVANTAGES SUSPENDUS AUX EMPLOYES SUITE AUX SANCTIONS DE LA CEDEAO

0 643

le coup d’Etat intervenu au Niger le 26 juillet 2023, les nouvelles autorités nigériennes ont décidé de la fermeture de l’espace aérien. Aussi, la CEDEAO a pris une batterie de sanctions contre le pays. Malheureusement, cette mesure a déjà d’incidence sur les recettes financières de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna)Face aux sanctions de la CEDEAO, l’agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna) prive ses employés d’une batterie d’avantages. L’annonce a été faite par le directeur général de cette agence à travers une lettre adressée au personnel et en date du 16 août dernier.

 

Une situation qui a poussé le directeur général, le Nigérien Mohammed Moussa, à suspendre un certain nombre d’avantages accordés aux employés et partenaires de l’agence, qui gère la majeure partie de l’espace aérien ouest-africain. Il s’agit notamment de la suspension des prêts au personnel, incluant ceux dédiés aux équipements ou à l’immobilier, le gel de l’acquisition de véhicules par les employés, mais aussi le paiement des factures échues des fournisseurs. D’après le document consulté par AfricaIntelligence, ces mesures sont prises pour anticiper la baisse des revenus de cette agence «Mohammed Moussa espère que ces restrictions permettront de compenser une partie des pertes liées à la fermeture de l’espace aérien nigérien, qui représentait jusqu’au putsch la deuxième source de redevances aéronautiques de l’agence », renseigne le média.

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :