KINGO NEWS
Magazine International d’informations, d’analyses, d’investigations et de publicité.

CADRE DE VIE: JOSÉ TONATO LANCE OFFICIELLEMENT LE PROJET FORÊTS CLASSÉES DU BÉNIN (PFC).

0 41

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Lancement officiel du Projet Forêts Classées au Bénin (PFC)


La salle Baobab 2 du Novotel Cotonou a servi de cadre ce mardi 25 février 2020 au lancement du projet Projet Forêts Classées au Bénin (PFC) par le Ministre du cadre de vie et du développement durable M. José Tonato, assisté pour la circonstance par ses collègues de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche M. Gaston Dossouhoui et celui de l’énergie Jean Claude Houssou.

Le Présidium de la cérémonie officielle de lancement du Projet Forêts Classées


En effet, le Projet Forêts Classées a pour objectif la gestion intégrée des forêts classées ciblées, la facilitation de l’accès des principales villes du Sud Bénin au bois-énergie produit de manière durable ainsi que la promotion de la chaîne des valeurs de Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL) ciblés, améliorant ainsi les revenus des communautés dépendantes des forêts.

Le Directeur général des eaux, forêts et chasse, le Général Aristide Adjadémè.


Selon le Directeur général des eaux, forêts et chasse, le Général Aristide Adjadémè il n’est plus un secret pour personne que le Bénin est de plus en plus confronté à un sérieux problème de recul de ses forêts. Ainsi, la surface forestière est passée de 8,12 millions d’hectares en 2007 à 7,9 millions en 2016, soit un déclin de 215.000 hectares; et tout ceci est dû à un certain nombre de comportements comme la pression démographique, les pratiques agricoles peu soucieuses de la protection des ressources forestières et de l’environnement, l’exploitation anarchique des forêts, toutes choses qui constituent des phénomènes majeurs des extrêmes climatiques. Il urge donc face à tout ceci un sursaut national et patriotique afin d’assurer l’équilibre entre l’homme et son environnement.

La délégation des eaux, forêts et chasse fortement représentée à la cérémonie officielle de lancement.


Il faut donc rappeler selon M. Atou Seck, Représentant résident de la Banque Mondiale près le Bénin, que le Projet Forêts Classées Bénin est aligné sur le pilier 3 de la Stratégie de la Banque mondiale au Bénin qui vise à accroitre la résilience et les opportunités et réduire la vulnérabilité liée au climat. D’un montant de 75 millions de dollars, ce projet qui concerne 14 forêts dans 20 communes, va aider le Bénin à améliorer la gestion des forêts, faciliter l’approvisionnement en bois de chauffage dans les principales villes du pays et renforcer les filières des Produits Forestiers Non Ligneux.


« Par ailleurs ce projet repose sur un schéma intégré, participatif et gagnant – gagnant qui donnera aux populations locales un rôle essentiel dans la gestion des forêts et va mettre en place des contrats la performance qui permettront aux agriculteurs de participer à la création des pépinières, à la plantation et à l’entretien de 15.000 hectares d’acacias. De même les éleveurs seront intégrés dans ce dispositif d’incitation qui permettra de fariner le recul des forêts. » concluera M. Seck.

M. Atou Seck, Représentant résident de la Banque Mondiale près le Bénin


En ce qui concerne les activités, le Ministre José Tonato avancera que le PFC d’un montant de 14 millions de dollars va participer au renforcement de la capacité opérationnelle de l’administration forestière, en mettant en place un cadre de gouvernance opérationnelle suffisamment robuste pour assurer un suivi efficace et durable des Forêts Classées (FC); des transferts de techniques d’intensification agricole et de méthodes d’agroforesterie qui permettront d’améliorer simultanément la productivité, la résilience au changement climatique et la gestion durable des ressources forestières dans les Forêts Classées ciblées; la protection des zones à haute valeur de conservation; le développement de grandes plantations de bois-énergie qui contribueront à répondre à la demande croissante des principales villes du pays (Cotonou, Abomey-Calavi et Porto-Novo) en énergie domestique; le développement de la production de certaines filières de Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL) à même de fournir aux communautés forestières des revenus alternatifs et de réduire ainsi la pression humaine sur les Forêts Classées.

Ethan OKPA.


Lancement du projet Projet Forêts Classées au Bénin (PFC) par le Ministre du cadre de vie et du développement durable M. José Tonato

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :