CRISE POLITIQUE NIGERIENNE: LA DIRECTION MILITAIRE DE LA CEDEAO ÉCARTE LE RECOURS À LA FORCE.

0 4 155

La direction militaire de la CEDEAO a exclu le recours à la force contre le Niger, selon un communiqué des ministres de la Défense de l’organisation régionale. A  cet effet, la CEDEAO a décidé d’augmenter la pression des sanctions pour forcer les rebelles à libérer le président nigérian Mohamed Bazoum au lieu de recourir à une intervention militaire.

 

Ce mercredi, alors qu’une délégation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) est actuellement au Niger, un responsable a estimé qu’une intervention militaire serait « la dernière option sur la table » pour rétabli le président renversé par un coup d’Etat. La réunion s’est achevée ce vendredi.

Une intervention militaire au Niger serait « la dernière option sur la table » pour rétablir le président renversé par un coup d’Etat Mohamed Bazoum il y a une semaine, a estimé mercredi un responsable du bloc d’Afrique de l’Ouest, dont les dirigeants ont menacé d’utiliser « la force ». « L’option militaire est la toute dernière option sur la table, le dernier recours, mais nous devons nous préparer à cette éventualité », a déclaré le commissaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), chargé des Affaires politiques et de la Sécurité Abdel-Fatau Musah.

Il a fait cette déclaration à l’ouverture d’une réunion des chefs d’état-major ouest-africains à Abuja qui doit s’achever vendredi, deux jours avant l’expiration dimanche d’un ultimatum des dirigeants de la Cédeao. Au même moment, l’évacuation expresse du Niger de ressortissants étrangers se poursuit après l’arrivée de trois avions à Paris et Rome, et doit s’achever dans la journée, selon la France. La Cédéao, présidée par le président nigérian Bola Tinubu, a imposé de lourdes sanctions à Niamey et donné aux putschistes jusqu’à dimanche pour rétablir l’ancien président Mohamed Bazoum, sous peine d’utiliser « la force ».

 

WAIT AND SEE

 

CGD

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :