GHANA : COUTEAUX TIRÉS ENTRE L’OPPOSITION PARLEMENTAIRE SUR L’ADOPTION DE LA LOI SUR LE LGBTQ

0 603

L’adoption de la loi anti LGBTQ oppose l’opposition parlementaire et l’exécutif . Des députés se réclamant de la minorité parlementaire ont annoncé vouloir engager une procédure de destitution du président Nana Akufo Addo le jeudi 21 mars dernier. Ils dénoncent un abus de pouvoir de la part du président, ainsi qu’une fuite de ses responsabilités pour n’avoir pas rendu sa décision sur la loi votée contre les LGBTQ. « Le Parlement n’approuvera pas les nouveaux membres du gouvernement tant que le président n’aura pas rendu sa décision sur la loi anti-LGBTQ», a déclaré Alban Bagbin. Cependant, l’exécutif reste camper sur sa position. En effet, dans une lettre signée du secrétaire du président de la République, adressée au Parlement, il est demandé aux députés de ne pas transmettre le texte au chef de l’État pour promulgation, tant que la Cour suprême n’a pas donné son Avis rapporte Bénin News.

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :