INCACERATION D’OUSMANE SONKO « L’ÉTAT NE MENAGERA AUCUN EFFORT POUR LA REPARATION DU PREJUDICE SUBI »

0 503

 

Un pool d’avocats, chargé de défendre les intérêts de l’État du Sénégal, a été mis sur pied pour se constituer dans ces procédures concernant les dégradations, les pertes, les préjudices infligés à l’État du Sénégal dans ce contexte. L’État se réserve le droit d’évaluer l’étendue du préjudice souffert, et ne ménagera aucun effort pour rendre effective la réparation du préjudice subi  annonce Ndeye Anta Mbaye, l’un des avocats de l’État sénégalais. L’opposant politique Ousmane Sonko et son avocat Juan Branco, qui avait été arrêté au Sénégal puis expulsé vers la France, poursuivis entre autres pour atteinte à la sécurité de l’Etat, troubles à l’ordre public, complot contre l’autorité de l’État et diffusion de fausses nouvelles.

Les avocats de l’État sénégalais se constituent partie civile face à l’opposant Ousmane Sonko et son avocat français Juan Branco dans les procédures pénales ouvertes contre ces derniers, en mettant en avant l’endommagement des biens publics et privés lors des manifestations qui ont suivi la condamnation d’Ousmane Sonko à deux ans de prison ferme en juin dernier.

 

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :