Intervention militaire au Niger : wilfried Houngbedji justifie pourquoi le parlement Béninois ne sera pas consulté.

0 550

Le secrétaire général adjoint du gouvernement a exprimé au cours d’une émission spéciale dénommée :Focus  » a fait savoir que le gouvernement ne compte pas prendre l’avis du parlement en ce qui concerne la participation des militaires béninois à éventuelle intervention militaire au Niger. Selon ses propos, le Bénin s’inscrit dans une  » Dynamique sous-régionale  » en soutenant les décisions de la CEDEAO. Il a également évoqué qu’il n’y a pas de loi qui oblige le gouvernement à consulter le parlement dans ce cas d’espèce. Non seulement il soutient l’engagement du Bénin à travailler avec les pays de la communauté pour un retour à l’ordre constitutionnel au Niger. Il faut rappeler que dans ce contexte que au delà du dialogue que la Cedeao a appelé à privilégier, il n’a pas cependant écartée la possibilité d’une intervention militaire alors que l’union Africaine, et bien d’autres nations se sont opposés.

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :