LA BANQUE MONDIALE ANNONCE UNE RÉUNION AU BÉNIN EN PRIME AUX PROGRÈS SIGNIFICATIFS RÉALISÉS.

0 1 159

En marge de la réunion stratégique du Groupe qui se déroulera du mercredi 3 au vendredi 5 mai 2023 au Centre International de Conférence de Cotonou, une délégation du Groupe de la Banque mondiale conduite par son Vice-président pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre a été reçue, ce mardi 2 mai 2023 au Palais de la Marina, par le Président de la République, Monsieur Patrice TALON.

 

Audience du Président Patrice Talon avec M. OUSMANE Diagana Vice-Président Banque Mondiale.
Audience du Président Patrice Talon avec M. OUSMANE Diagana Vice-Président Banque Mondiale.

 

À travers cette rencontre, la délégation entend remercier le Chef de l’État béninois pour l’accueil réservé aux participants au conclave à leur arrivée à Cotonou dans le cadre de cette rencontre de haut niveau du Groupe. Rencontre qui a été délocalisée pour la toute première fois hors de Washington DC grâce au management du Président de la République. Le Chef de l’État a su convaincre le Groupe de la Banque mondiale de la capacité du Bénin à accueillir des rencontres d’une telle envergure.

Au sortir de l’audience, Monsieur Ousmane DIAGANA a fait savoir que le choix du Bénin n’était pas le fruit d’un hasard. « Nous avons estimé que le Bénin est une place appropriée pour ce type d’échange compte tenu des progrès significatifs que le pays a accomplis ces dernières années sur le plan du développement des infrastructures, l’accès des populations aux services de base (l’eau, l’éducation, la santé, l’énergie) mais également en tenant compte des défis de développement qui restent posés, défis exacerbés par les crises auxquelles le monde fait face, des effets de la Covid-19, le changement climatique, l’impact de la guerre en Ukraine sur les économies mais également sur les populations.

 

 

Et tout ceci dans un contexte géographique des plus complexes avec la situation sécuritaire dans les pays du Sahel et ces implications aujourd’hui pour les pays côtiers », a-t-il déclaré Le Bénin étant un partenaire extrêmement important du Groupe de la Banque mondiale, il sera également question, au cours des assises de Cotonou, de mener des réflexions approfondies sur le rôle que le secteur privé peut jouer dans le développement des pays africains pour que les secteurs porteurs de croissance puissent être débloqués. Sur ce point et au regard de l’expérience du Bénin, le Chef de l’État Patrice TALON a suggéré quelques pistes de réflexion. Plusieurs autres sujets notamment la question démographique, les questions liées à l’éducation, l’énergie, l’économie numérique et l’agriculture ont fait objet de discussions entre le Président Patrice Talon et ses hôtes.

La rencontre qui se tient à Cotonou réunira plus d’une centaine de cadres du Groupe venus de plusieurs pays pour échanger sur les questions de développement en Afrique, et les défis auxquels les différents pays de l’Afrique sont confrontés. Il faut rappeler que le 11 avril dernier en marge des Réunions de Printemps de la Banque mondiale et du Fonds Monétaire International tenues à Washington DC, le Bénin a signé avec la Banque mondiale, un accord de financement de 100 millions de dollars, soit environ 60 milliards de FCFA, pour la mise en œuvre du Programme GBESSOKE qui vise une diversification des services sociaux aux fins d’intensifier le dispositif de réduction de la pauvreté. Etaient présents à cette audience, Monsieur Romuald WADAGNI, Ministre d’État chargé de l’Économie et des Finances du Benin et Monsieur Atou SECK, Représentant résident de la Banque mondiale au Bénin.

 

#KINGONEWS

 

 

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :