KINGO NEWS
Magazine International d’informations, d’analyses, d’investigations et de publicité.

LANCEMENT DE L’EXECUTION DU BUDGET DE L’ETAT, GESTION 2021: ALLOCUTION DU DIRECTEUR DE CABINET DU MINISTRE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES HERMANN OROU TAKOU.

0 2 794

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

LANCEMENT DE L’EXECUTION DU BUDGET DE L’ETAT, GESTION 2021 ALLOCUTION DU DIRECTEUR DE CABINET DU  MINISTRE DE L’ECONOMIE ET  DES FINANCES
  • Mesdames et Messieurs les membres du Cabinet du Ministre de l’Economie et des Finances ;
  • Monsieur l’Inspecteur Général des Finances ;
  • Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux et Centraux du Ministère de l’Economie et des Finances ;
  • Mesdames et Messieurs les responsables en charge de la planification, de l’administration et des finances des ministères et Institutions de l’Etat ;
  • Mesdames et Messieurs les acteurs de la chaîne des dépenses publiques (responsables de programme, délégués du Contrôleur Financier, délégués du Contrôle des marchés publics, Personnes responsables des marchés publics, etc.) ;
  • Mesdames et Messieurs les acteurs de la gestion des finances publiques au niveau déconcentré (ordonnateurs secondaires, gestionnaires de crédits, etc.);
  • Mesdames et Messieurs les responsables des organisations de la société civile ;
  • Distingués invités,
  • Mesdames et Messieurs,

Nous nous retrouvons en ce début d’année pour procéder ensemble, comme nous en avons l’habitude, au lancement de l’exécution de la loi de finances, gestion 2021. La cérémonie de cette année se déroule, non plus avec la chaleur humaine qui caractérisait jadis l’évènement, mais à distance et chacun derrière son cache-nez, en raison de la pandémie de la COVID-19 à laquelle notre pays continue d’adresser une riposte à la hauteur du défi.

Je voudrais vous rassurer que les conditions d’organisation de la présente réunion n’enlève rien à la solennité que requiert la cérémonie.

Sur ce, je voudrais, au nom du Ministre de l’Economie et des Finances et de tout son cabinet, vous former, pour vous-même, vos familles respectives et vos proches, mes vœux de bonne santé, de paix, de promotion et de réussite dans vos projets personnels ainsi que dans l’exercice de vos responsabilités administratives.  Que l’année 2021 soit pour tous ici présent, une année de progrès personnels et collectifs au profit du bien-être commun.

Je voudrais également vous féliciter pour votre remarquable contribution aux travaux budgétaires qui ont abouti à l’adoption de la loi de finances pour la gestion 2021, dont la présente cérémonie consacre le lancement de la mise en œuvre.

Par la même occasion, il est convenable de saluer ici, l’esprit de sacrifice et d’abnégation des acteurs au niveau central, en l’occurrence ceux du Ministère de l’Economie et des Finances et du Ministère chargé du Plan et du Développement, pour la coordination réussie du processus budgétaire, sous la supervision des Ministres en dépit de la crise sanitaire.

Mesdames et Messieurs,

La loi de finances pour la gestion 2021 est construite à partir du profil défini pour les différents agrégats budgétaires dans la loi de finances rectificative pour la gestion 2020, lequel prend en compte les implications perceptibles de la crise due à la pandémie de la COVID-19. Elle reste conforme aux repères de la politique budgétaire en cours dans notre pays depuis avril 2016 à savoir : rationalisation de la dépense publique, élargissement de l’assiette fiscale, sécurisation des recettes budgétaires, renforcement de la transparence des opérations financières publiques, efficience, etc.

Elle est équilibrée, en ressources et en charges, à la somme de 2 452,192  milliards de FCFA, est structurée comme suit :

  • Dépenses ordinaires : 1 068,427 milliards FCFA ;
  • Dépenses en capital : 596,842 milliards de FCFA ;
  • Charges de trésorerie : 671,963 milliards de FCFA ;
  • Fonds National des Retraites du Bénin : 97,000 milliards FCFA ;
  • Compte d’affectation spéciale : 17,960 milliards FCFA.

Chers participants,

La consommation des crédits du budget gestion 2021 devra suivre les mêmes repères qu’en 2020. En effet, avec la poursuite de la double commande et son extension aux administrations déconcentrées, vos services respectifs sont appelés à assurer, en plus des opérations classiques de consommation des crédits dans SIGFiP, l’entrée des données d’exécution par programme dans le nouveau Système d’Information de  Gestion des Finances Publiques (SIGFP).

En attendant l’évaluation de la pratique de la double commande au titre de la gestion 2020, l’exercice devra se poursuivre, se renforcer et couvrir l’ensemble des opérations budgétaires.

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais, enfin, vous inviter à saisir l’occasion de cette rencontre pour suivre les orientations et directives que les services du Ministère de l’Economie et des Finances vous communiqueront tout à l’heure pour la mise en œuvre de l’action publique au titre de la gestion 2021.

C’est sur ces mots que je voudrais, Mesdames et Messieurs, déclarer officiellement lancée, l’exécution du budget de l’Etat pour la gestion 2021.

Je vous remercie de votre attention.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :