SENEGAL: OUSMANE SONKO ROMPT SA GREVE DE LA FAIM

0 351

Condamné, au mois de juin, pour corruption de la jeunesse, et poursuivi également pour appel à l’insurrection, le leader du Pastef a mis un terme à la grève de la faim qu’il avait initiée pour protester contre les nombreuses charges retenues contre lui par la justice sénégalaise. D’après un porte-parole de son parti, cette décision était attendue par plusieurs de ses proches qui s’inquiétaient pour lui depuis l’annonce de son hospitalisation.

Selon son avocat Me Ciré Clédor Ly qui a précisé avoir été informé ce samedi 02 septembre 2023 de la suspension de cette grève de la faim, Ousmane Sonko « avait épuisé ses réserves » et les soins cliniques ne pouvaient plus suffire à le maintenir en vie. L’opposant sénégalais avait précédemment été transféré dimanche 6 août de la prison où il était détenu vers le principal hôpital de Dakar. Il a ensuite été placé en réanimation le 17, car son état se dégradait rapidement, a rapporté plusieurs médias locaux. Ses avocats tirant la sonnette d’alarme avaient entre autres, invité l’État « à prendre en urgence toutes mesures nécessaires pour éviter un drame »Ousmane Sonko quant à lui, dénonce l’acharnement des autorités de son pays contre sa personne.Sa candidature au scrutin qui va consacrer la succession du président sénégalais reste encore incertaine. Cependant, les responsables de sa formation politique pourtant dissoute, restent tout autant optimistes. « Nous avons encore des cartes à jouer », a déclaré El Malick Ndiaye, Responsable de la communication du Pastef.

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :