KINGO NEWS
Magazine International d’informations, d’analyses, d’investigations et de publicité.

DESTINATION BÉNIN : SINENDÉ, LA CITÉ DE BONA KONÉ, CŒUR DE LA PRODUCTION AGRICOLE DU BORGOU.

0 2 754

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Bienvenue dans la cité de Bona Kona, commune qui fascine par sa mystérieuse réserve de caïmans sacrés.

Située à environ 623 km au Nord de Cotonou, la capitale économique du Bénin, et à environ 150 km de Parakou, le chef-lieu du département du Borgou, la commune de Sinendé compte 91 672 âmes qui vivent sur une superficie de 2289Km² selon les informations ossues du Recensement Général de la Population et de l’habitat de 2013. Sa superficie représente environs 8,85% de la superficie du département du Borgou ou encore 2 ,03% de celle du Bénin.

On y dénombre 43 villages et quartiers de ville qui constituent ses quatre arrondissements que sont Sinendé, Sikki, Sèkèrè et Fô-Bourè. Les Batombou en constituent l’ethnie majoritaire avec un pourcentage de 59,9% environ suivis des peuhl qui représentent environ 35,3% de sa population. Cette population compte par ailleurs dans une proportion relativement moindre d’autres groupes socioethniques  tels que les Otamari, les Yoruba, les Nago, les Dendi, les Fon, les Adja, les Yom et les Lokpa. Musulmans dans leur grande majorité avec 58% de pratiquants, ces différents groupes socio-culturels comptent aussi en leur sein environ 11,1 % de pratiquants des religions endogènes et 9,7% de chrétiens.

La commune de Sinendé administrée par le Maire Bio Kouri SANNI depuis le début de la quatrième mandature de l’ère de la décentralisation au Bénin est limitée au nord par la commune de Gogounou, au Sud par celle de N’Dali, à l’Est par la commune de Bembèrèkè et à l’Ouest par les communes de Ouassa-Péhunco et de Djougou. L’agriculture constitue la première source de revenus de ses populations. Entre autres produits agricoles, la commune de Sinendé s’illustre par la production du coton, du maïs, du soja, du sorgho, de l’igname et du mil. 
Cheffe de file des communes du département du Borgou s’agissant de la production du maïs et de l’or blanc, Sinendé arrive aussi en 5è position dans le classement des communes productrices de coton sur le plan national. Le commerce, l’artisanat et l’élevage constituent aussi d’autres activités économiques essentielles auxquelles s’adonnent les populations de la cité de Bona KONE qui ne jouissent pas encore véritablement de la promotion du patrimoine touristique et culturel de leur commune.
Au nombre des éléments qui confèrent à Sinendé un potentiel touristique non négligeable, on peut compter la tanière du lion à Fô-Bouko, les collines et grottes de Bouro-Kpérou avec les bracelets et des houes d’origine mystérieuse qu’elles abritent, la marre sacrée de Dia-Dia et la mare des caïmans fétiches à Sèkèrè. Partie intégrante de la culture des populations de Sinendé qui les considèrent comme les dieux de la fertilité, les caïmans de Sinendé sont désormais menacés d’extinction pour diverses raisons parmi lesquelles le braconnage est sans doute la plus importante.

La célébration de la Gaani, symbole par excellence de l’empire Baru Tem dont sa majesté Yawa Kina II est l’autorité suprême dans la commune Sinendé, est l’une des manifestations culturelles les plus importantes de cette Cité. C’est la fête identitaire de la région et à cette occasion, les artistes de Sinendé se mettent en valeur. Le Griot Barasuno est sans doute le plus célèbre dans le rang de ceux-ci. De son vrai nom Séïdou BARASSOUNON, il a été sacré ambassadeur de la musique béninoise au titre de l’année 2020 lors des FESCU-GV AWARDS, évènement qui s’est tenu le 12 décembre 2020 à Cotonou.
L’art culinaire n’est pas du reste dans le patrimoine culturel de la commune de Sinendé. De l’igname pilée accompagnée de la sauce  « Kounonkou » qui est communément appélée « fonman » en fon, en passant par la pâte de maïs accompagnée de sauce  « Kobusa » ou «konkororou» sans oublier le  « Bokou » arrosé de sauce arachide, faite à base d’une variété d’arachide importée du Ghana, les habitants de Sinendé savent s’en servir pour exprimer leur fierté par rapport à leurs origines et à leur culture.

La commune de Sinendé est bel bien présente au cœur des réalisations du Programme d’Actions du Gouvernement du Président TALON. Pour un montant de 60 milliards de francs CFA, la réalisation de la route Guessou-Sud- Fô Bouré -Sinendé, longue de 59 kilomètres en est une preuve. Ainsi en est-il aussi de la réalisation d’infrastructures socio-communautaires telles que des écoles, des centres de santé et des infrastructures marchandes qui sont en cours de réalisation dans la commune. Sur le plan agricole, la construction d’aires de stockage pour les productions agricoles et la disponibilité des intrants et semences sont à prendre en compte en plus des  nombreuses autres réformes dont les populations jouissent déjà des bienfaits au même titre que leurs concitoyens des autres communes du Bénin.

Dans le concert des cadres et personnalités du Bénin, la commune de Sinendé est représentée par plusieurs de ses filles et de ses fils. On peut citer par exemple, L’honorable Yaya Akibou, député de la huitième législature et Feu Abdoulaye Toko YAROU, ex-maire de la commune de Sinendé.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :