LES AUTORITÉS NIGÉRIENNES RETIRENT À ORNANO SON PERMIS D’EXPLOITATION DU GISEMENT D’ URANIUM

0 424

L’entreprise française Orano ne pourra plus exploiter l’uranium au Niger. Les autorités nigériennes lui ont retiré son permis d’exploitation.

C’est À travers un communiqué de presse, que la société dit avoir pris « acte de la décision des autorités du Niger de retirer à sa filiale Imouraren SA son permis d’exploiter le gisement, et ce malgré la reprise des activités sur site conformément aux attentes qu’elles avaient exprimées », a-t-elle expliqué dans un communiqué. Elle se réserve « le droit de contester la décision de retrait du permis d’exploitation devant les instances judiciaires compétentes, nationales ou internationales. »

il y a environs une dizaine de jours, le ministère des Mines du Niger avait affirmé que le permis d’exploitation d’Imouraren serait retiré à Orano et remis « au domaine public », si des « travaux d’exploitation » n’avaient pas commencé dans un « délai de trois mois » à partir du 19 mars. Orano avait alors répondu que des travaux préparatoires avaient été lancés récemment.

Rappelons que Dès la survenance du coup d’État du général Abdourahamane Tiani, en juillet dernier, l’entreprise française Orano a des difficultés à opérer dans le pays d’Afrique de l’ouest et avait notamment mis son usine de la Somaïr, près de la ville d’Arlit et à quelque 80km d’Imouraren, à l’arrêt. Malheureusement , comme alternative,son plus grand projet de développement au Niger, qui devait assurer la pérennité du groupe sur place, vient de prend un coup dur.

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :