Retrouvailles des femmes Amazones du 5e arrondissement de Cotonou : Pari gagné pour Sahouratou Salou et Igor de Campos

0 313

Pour consolider le lien d’amitié et de solidarité légendaire qu’elles ont réussi à instaurer entre elles, les femmes Amazones du 5e arrondissement ont célébré hier dimanche 2 juin 2024, la deuxième édition de leur fête de retrouvailles. Dans une ambiance chaleureuse et conviviale, elles ont loué l’Éternel et rendu grâce à Dieu pour avoir béni cette deuxième édition à travers la pluie qui s’est abattue sur le Bénin dans la journée d’hier. Dans son mot de bienvenue, Sahouratou Salou alias Honorable Abibanon, présidente dudit creuset, a remercié tous les députés membres du parti LD qui ont effectué le déplacement pour venir témoigner de tout leur engagement aux femmes de son regroupement. Ces propos ont été renchéris par la conseillère Bénédicte Ajavon et Pauline Dagba, membres dudit creuset, qui ont à leur tour remercié les députés pour avoir effectué le déplacement afin de prouver leur amour à leur endroit à l’occasion de cette fête de retrouvailles. À travers des chants et danses exécutés à l’image des Agodjiés pour ne pas dire des Amazones, elles ont remercié les députés pour leur déplacement à cet endroit.

En prenant la parole comme un général de troupe qui devrait se replier après quelques instructions et directives à sa troupe, le Vice-Président et député honoraire, Patrick Djivoh, a félicité les femmes pour avoir pris l’initiative de s’organiser au sein de ce creuset et de se célébrer entre elles de façon spontanée. « Malgré mon agenda chargé, je ne pouvais pas manquer ce rendez-vous, votre rendez-vous, parce que tout ce qui concerne les femmes Amazones du 5e arrondissement me concerne » a déclaré le député honoraire Patrick Djivoh avant de prendre congé des femmes.

À leur tour, les députés Zakari Bide, Rafiatou Dama, Armand Agoun, et Denise Hounmenou épouse Hounkanri Leansou de-Rego ont félicité les femmes Amazones du 5e arrondissement pour cette belle et grande initiative qui vise le renforcement du Parti les Démocrates. Chacun, en ce qui le concerne, a pris l’engagement de soutenir les femmes Amazones du 5e arrondissement afin qu’elles puissent être le socle de l’effondrement de l’hégémonie de la rupture piratée des ennemis du peuple béninois qui, selon la déclaration des députés, continue de jouer à l’oreille sourde en cette période très difficile que traverse le peuple béninois.

Empêché à la dernière minute, le coordonnateur du parti LD du 5e arrondissement a envoyé des ondes positives aux femmes Amazones de son arrondissement.

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :