ZAMBIE : SOUPCONNEE DE PLUSIEURS DELITS, ESTHER LUNGU, A ETE ARRETEE A LUSAKA

0 294

 l’ex-première dame de la Zambie, Esther Lungu, a été interpellée mercredi à Lusaka. En effet, elle est sous le coup de plusieurs chefs d’accusation dont le vol de véhicule à moteur, d’un certificat de propriété dans le quartier Libala South de Lusaka, et enfin, possession de biens soupçonnés d’être des issus de la grande criminalité. arrêtée en compagnie de quatre autres personnes, mais elles nient toutes les faits.

Selon Danny Mwale, porte-parole adjoint de la police, l’ex-première dame a été inculpée avec James Phiri, 49 ans, Lee Chisulo, 31 ans, Kapambwe Lungu, 42 ans et Catherine Banda, 30 ans.
« Tous les suspects sont actuellement en garde à vue », a déclaré Mwale à la presse mercredi. Mais faut-il le rappeler, avant la déclaration de Mwale, l’ancienne première dame s’est présentée à un poste de police local, bien entendu avec des membres du Front patriotique (PF), le parti que son mari dirigeait avant d’annoncer son retrait de la vie politique en 2021.

A son tour, Raphael Nakacinda, porte-parole du PF, a rappelé que l’arrestation de l’ancienne première est un alibi du pouvoir actuel, notamment du président zambien Hakainde Hichilemaa pour détourner l’attention des citoyens qui rencontrent des difficultés économiques dans le pays. Brian Mundubile, un leader de l’opposition au Parlement, a quant à lui, qualifié la série d’événements de « frivoles ».

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :