KINGO NEWS
Magazine International d’informations, d’analyses, d’investigations et de publicité.

EST DE LA RDC : UNE DIZAINE DE CIVILS ET 5 REBELLES TUÉS DANS UNE ATTAQUE À BENI – L’ATTAQUE A ÉTÉ ATTRIBUÉE AUX REBELLES DES FORCES DÉMOCRATIQUES ALLIÉS (ADF).

0 35

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Une dizaine de civils et cinq assaillants ont été tués, lors d’une attaque attribuée à des rebelles du groupe armé d’origine ougandaise, Forces démocratiques alliés (ADF), dans un village du territoire de Beni, dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), a indiqué l’armée, lundi.

L’attaque du village de Nzenga, situé dans le secteur de Ruwenzori, dans le territoire de Beni, dans la nuit de vendredi à samedi dernier a été facilitée par un habitant du milieu, selon un communiqué de l’armée.

Douze civils dont un journaliste ont été tués, selon le même communiqué dans lequel l’armée affirme avoir tué cinq rebelles ADF et récupéré deux armes.

Dimanche soir, la société civile de Beni, a contesté ce bilan, affirmant qu’une vingtaine de civils ont été abattus et « plusieurs dizaines » de disparus.

L’ADF est, à l’origine, des rebelles ougandais qui se sont installés dans l’est de la RDC en 1995, fuyant le nouveau régime en Ouganda. Depuis quelques années, leur recrutement s’est élargi à d’autres nationalités jusque dans les rangs des populations congolaises avec qui ils vivent.

Les ADF qui n’ont jamais posé des revendications officielles, sont accusés par Kinshasa et l’ONU d’être responsables des massacres des milliers de civils dans le territoire de Béni, frontalier avec l’Ouganda, depuis 2014.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :