KINGO NEWS
Magazine International d’informations, d’analyses, d’investigations et de publicité.

LES FORCES SPÉCIALES AMÉRICAINES À L’EST DE LA RDC.

0 207

Recevez les notifications en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Des militaires des forces d’opérations spéciales américaines sont arrivés comme prévu dans l’est de la République démocratique du Congo en appui à la lutte conte le terrorisme et aux gardiens de parcs naturels, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

La présidence congolaise avait indiqué dimanche avoir autorisé le déploiement de ces experts antiterroristes américains pour aider l’armée congolaise dans la lutte contre le groupe armé Forces démocratiques alliées.

Le nombre de militaires composant cette équipe de forces spéciales n’a pas été précisé, mais des photos officielles d’une rencontre dimanche entre le président Félix Tshisekedi et la délégation conduite par l’ambassadeur américain à Kinshasa Mike Hammer montraient une douzaine de soldats.

Un correspondant de l’AFP dans l’est a eu confirmation mercredi de sources congolaise et américaine de la présence de certains de ces militaires au quartier général du parc des Virunga, la base de Rumangabo, où ils sont arrivés la veille.

Selon un communiqué de la présidence congolaise diffusé ce week-end, ces forces spéciales ont pour mission d’apporter un appui à l’armée dans la lutte contre le terrorisme et aux gardiens des parcs nationaux des Virunga et de Garamba devenus le sanctuaire des forces terroristes.

Leur mission, qui doit durer plusieurs semaines, consiste spécialement, ajoutait le texte, à lutter contre les ADF, une branche de Daech, dans le cadre de la coalition mondiale pour vaincre ce groupe terroriste.

A l’origine, les ADF étaient des rebelles musulmans ougandais, mais ils sont implantés depuis près de 30 ans dans l’est de la RDC où ils sont accusés d’avoir tué des milliers de civils. Depuis avril 2019, certaines de leurs attaques sont revendiquées par l’organisation djihadiste État islamique. Les Etats-Unis les ont placés en mars sur la liste des « organisations terroristes » affiliées à l’EI.

L’ambassade des Etats-Unis en RDC, dans un communiqué daté de la semaine dernière, précisait que les soldats devaient collaborer à une évaluation de la future équipe congolaise de lutte contre le terrorisme dont l’objectif sera de se focaliser sur les ADF.

Le texte ajoutait que la mission dans les parcs nationaux des Virunga et de la Garumba devait aussi aider les gardes à « contrer le trafic des espèces sauvages et les autres activités illégales » qui y sont menées.

Recevez les notifications en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus